L’arrivée Beaujolais Nouveau

C’est un rendez-vous annuel : le troisième jeudi de novembre célèbre l’arrivée du Beaujolais Nouveau !

Mais pourquoi tant d’agitation autour d’un vin ? Le Beaujolais Nouveau est né au XIXè siècle, mais ce n’est qu’à partir du début des années 1960 que le phénomène Beaujolais Nouveau a explosé.

Le Beaujolais Nouveau est un vin primeur, c’est à dire que c’est un vin avec les raisins de l’année, récoltés et fermentés dans les 2-3 mois précédents. De tels vins présentent une saveur plus fruitée et sont plus légers en bouche, et certains donnent l’impression de très légèrement pétiller. En septembre 1951, un arrêté interdit la vente des vins AOC avant le 15 décembre de l’année de vendange : il est alors interdit de commercialiser des vins primeurs… Face à cette interdiction, l’Union Viticole du Beaujolais demande une exception pour les vins primeurs. Cette demande est approuvée le 3ème jeudi de novembre 1951… Dès lors, il est possible de commercialiser les vins primeurs en mentionnant “Nouveau’, d’où le Beaujolais “Nouveau”.

Mais les “Nouveaux” ne se limitent pas à la région du Beaujolais, au total 16 vins AOC et 68 vins IGP sont des vins primeurs et peuvent être commercialiser avant le 15 décembre. Languedoc, Côtes du Rhône, Gaillac… La liste est longue !

Affiche du Beaujolais Nouveau 2018 - Main en coeur

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>